Quand on veut, on peut : le malentendu

quand on veut on peut, seulement si on s'aime !

 

Quand on veut, on peut : le malentendu

 

« on peut » fait référence à un objectif à long terme,

« on veut » fait référence à un état à court terme.

 

Si on n’obtient pas ce qu’on veut : on culpabilise.

Si on n’a pas l’énergie pour agir : on culpabilise.

 

La culpabilité n’est pas constructive…

 

Quand on veut, on peut, à condition d’agir selon ses ressources au présent, d’accepter pleinement ses faiblesses, ses travers.

Bref, si on s’aime !

 

Car tout n’est pas qu’une question de volonté !

 


Envie d'aller plus loin ?
Télécharge ton ebook gratuit et reste informé/e des nouveautés 9 astuces pour dépasser la peur de la page blanche



Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *