Quand on veut, on peut : le malentendu

quand on veut on peut, seulement si on s'aime !

 

Quand on veut, on peut : le malentendu

 

« on peut » fait référence à un objectif à long terme,

« on veut » fait référence à un état à court terme.

 

Si on n’obtient pas ce qu’on veut : on culpabilise.

Si on n’a pas l’énergie pour agir : on culpabilise.

 

La culpabilité n’est pas constructive…

 

Quand on veut, on peut, à condition d’agir selon ses ressources au présent, d’accepter pleinement ses faiblesses, ses travers.

Bref, si on s’aime !

 

Car tout n’est pas qu’une question de volonté !

 


Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Envie d'aller plus loin ?
Envie d'oser créer et d'expérimenter le bien-être du processus créatif ?
Télécharge tes astuces gratuites pour te lancer avec douceur et courage !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *