Pas d’idée ? Pourquoi et comment créer quand on n’a pas d’idée

Pas d'idée ? Pourquoi et comment créer quand on n'a pas d'idée

 

Je ne sais pas toi mais moi il m’arrive souvent de me dire « Oh aujourd’hui, je ne vais rien créer, je n’ai pas d’idée ! ».

J’aurais même pu croire que c’était vrai si seulement je ne m’étais pas engagée à créer tous les jours à la nouvelle année.

 

Il s’est avéré que ce « Je n’ai pas d’idée » est une excuse et un stratagème de la pire espèce de notre fameux critique intérieur.

Tu le connais toi aussi ? Il est vicieux et te susurre des petites phrases du style : « Ne perds pas ton temps, tu n’y arriveras pas. » ou « Tu n’as aucun talent, ça ne sert à rien de rêver. » Et le pire, c’est qu’on prend souvent ses mots pour la vérité ! Alors qu’ils traduisent juste une forme de peur…

 

Les idées, elles sont déjà là, sous nos yeux, dans l’air, autour de nous. Le fait de se consacrer à la création, même sans idée préalable, nous rapproche d’elles. Et bien souvent, les idées viennent en faisant.

Prendre un morceau de papier et le remplir (même de futilités) permet de s’éclaircir l’esprit, de permettre aux idées de venir jusqu’à nous.

 

J’ai toujours sur un coin de mon bureau un morceau de papier sur lequel je griffonne (machinalement ou non) pour m’aider à me concentrer. Je faisais déjà ça à l’école (ça passait inaperçu) ou en réunion de travail (ça passait moins inaperçu).

Ça fonctionne pour moi et je suis prête à parier que ça fonctionnera pour toi.

Julia Cameron appelle se processus « se présenter à la page » et « remplir le formulaire ». Un processus plein d’humilité et de confiance en l’abondance de nos ressources intérieures et extérieures.

 

Ensuite, c’est important de créer quand on n’a pas d’idée justement pour ne pas finir bloqué à force de croire les salades que nous sert notre critique intérieur. À chaque fois que l’on crée malgré les voix internes qui nous disent de ne pas le faire, on donne tort à ces voix.

Elles s’affaiblissent, elles perdent leur pouvoir sur nos actions. Et nous reprenons un petit morceau de pouvoir créateur sur notre vie.

 

Je ne sais pas toi, mais moi ça m’a donné envie d’attraper un morceau de papier et de griffonner dessus…


Envie d'aller plus loin ?
Télécharge ton ebook gratuit et reste informé/e des nouveautés 9 astuces pour dépasser la peur de la page blanche



Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *