Le gras, c’est la vie

Il y a une énorme méprise concernant le gras et le sucre.
Tout ça est lié au fait qu’on dise que quelqu’un qui est gros est gras. Et donc pour être moins gras, il faudrait manger moins de gras.
Voilà encore une preuve de l’orgueil de l’être humain quand il cherche à tout prix des liens de causalités pour façonner ses croyances sans les confronter au réel. Bref.

Pour encore trop de personnes, pour maigrir il faut manger moins de matières grasses. Tout ça, c’est du caca de taureau. Du bullshit en boite.
Fatalement, quand on mange moins de matières grasses, on mange plus de sucre. Ben oui, faut bien se nourrir quand même.
Et il suffit d’en faire soi-même l’expérience pour s’en convaincre.

D’une part quand on mange du gras, on peut facilement sentir que ça nous rassasie. Alors que le sucre stimule l’appétit. On peut facilement tomber dans une relation de dépendance au sucre qui dérègle complètement notre rapport à la nourriture et à notre corps.
C’est ce qu’on peut expérimenter le plus facilement : comment est mon appétit après avoir mangé su sucre ? Comment est mon appétit après avoir mangé du gras ? Et comment est mon appétit quelques heures après ?
Si on a envie d’expérimenter sur le plus long terme, on pourra facilement voir que manger plus gras et moins sucré nous fera nous rapprocher de notre poids normal.

Mais attention, deux choses importantes tout de même.
Tous les gras ne sont pas identiques, il faut un minimum de qualité pour notre précieux gras. Dans le doute, préférons toujours des ingrédients naturels, transformés le moins possible. Manger gras ne veut pas dire manger des chips ou autres cochonneries. Manger du gras, c’est manger du bon gras : des bonnes huiles, du bon beurre, de la bonne viande grasse, des bons œufs, etc.
Pour expérimenter correctement ceci, diminuons TOUS les sucres, au sens de glucides. Ça inclut : le pain, les pâtes (faussement appelés « sucres lents »), les laitages, l’alcool, les fruits.

Pour ma part j’ai déjà expérimenté, et je suis satisfaite d’avoir retrouvé la connexion à mon vrai appétit, autant que d’avoir retrouvé un poids normal. J’ai retrouvé l’essentiel, le goût des choses simples.
Je ne peux qu’encourager le plus grand nombre à retrouver cet équilibre !


Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Envie d'aller plus loin ?
Envie d'oser créer et d'expérimenter le bien-être du processus créatif ?
Télécharge tes astuces gratuites pour te lancer avec douceur et courage !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *