L’échec dans le processus créatif

L'échec dans le processus créatif. S'autoriser à échouer. Rebondir après un échec.

La place de l’échec dans le processus créatif

Je ne vais pas te mentir, l’échec fait partie du processus créatif.

Il est commun de parler du processus créatif comme un cycle avec plusieurs phases :

  1. C’est génial
  2. C’est difficile
  3. C’est nul
  4. Je suis nul/le
  5. Ça pourrait aller
  6. C’est génial

Les phases 3 et 4, ce sont celles que nous jugeons être des « échecs ».

 

J’ai d’ailleurs abordé avec Marie Guibouin le sujet de la bascule qui se fait entre le moment où une création est e, plein bazar et le moment où elle prend forme. C’est le moment magique de la création ! Le « eurêka » !

 

L’expérimentation de l’échec est parfois douloureuse

L’enchainement des phases semble parfois évident et est complètement normal.

Sauf qu’au moment où tu fais l’expérience d’un échec, ça ne semble pas si normal que ça.

 

J’en fais en ce moment même l’expérience. Et je me sens plutôt comme ça.

 

Homme à terre se prenant des coups de pieds

 

Étouffée. Écrasée. Submergée. Accablée.

 

Pour créer, il faut savoir échouer

Si nous cherchons à créer, alors…

Autorisons-nous à échouer !

C’est le thème d’une des vidéos que j’ai tournées pour ma chaine YouTube.

Pour créer il faut aussi savoir bien vivre ses échecs

Et plutôt que de s’enfoncer dans nos échecs…

  • Vivons-les pleinement.
  • Acceptons nos erreurs.
  • Acceptons la part de réussite dans cet échec. Il n’est jamais total !
  • Tirons-en les leçons.

 

Surtout, ayons conscience que l’échec fait partie d’un processus d’apprentissage et d’action.

Que le but soit purement créatif ou non, l’échec n’est qu’une vue de l’esprit. C’est un jugement sur une situation qui nous semble a priori négative.

 

C’est l’exercice que je suis en train de faire. Et c’est loin d’être facile. Comme remuer un passé douloureux.

Pourtant c’est nécessaire.

 

Et il en émergera de nouvelles choses. C’est certain.

En attendant, je ne peux garantir la régularité des article à venir. Je prends une pause.


Envie d'aller plus loin ?
Télécharge ton ebook gratuit et reste informé/e des nouveautés 9 astuces pour dépasser la peur de la page blanche



Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *