Développer son esprit critique pour mieux se soigner

les questions que je me pose face à un problème de santé

Développer son esprit critique pour mieux se soigner – Transcription :

Hello cher lecteur,
Hello chère lectrice,

J’imagine que ça t’arrive également d’avoir des petits soucis de santé plus ou moins graves.

Voici ce que je fais systématiquement avant et parfois après avoir consulté un médecin :

Je me pose la question : d’où vient mon déséquilibre ?

– est-ce lié à un évènement ?
– est-ce lié à une habitude ?

Pour y répondre, c’est souvent intéressant de bien comprendre comment notre corps fonctionne.

Et ensuite : quelles mesures à long terme je peux prendre pour améliorer mon état ? est-ce possible ?
par exemple : faire plus d’exercice, boire plus d’eau, manger plus de légumes, dormir plus longtemps, se laver différemment, etc.

Si je choisis de prendre un médicament, je me demande pourquoi je le prends. Et si la réponse ressemble à «c’est un remède miracle à court terme pour me soigner», alors là prudence…

On ne peut pas avoir à l’avance si l’origine du problème va disparaitre, s’amplifier ou se déplacer ailleurs suite au remède.

La connaissance est une base de l’esprit critique :

– la connaissance de soi, son histoire, des habitudes
– la connaissance de son fonctionnement biologique
– et aussi la connaissance des enjeux économiques

A qui profite ma situation ? à qui profite l’argent que je dépense ? On n’est pas dans la théorie du complot, uniquement dans la conscience neutre du monde.

Une fois tout ceci en tête, je prends sereinement ma décision. Ce qui n’empêche pas d’y revenir par la suite !

 

 

Et toi, quelles mesures prends-tu pour te soigner en toute conscience et en bonne intelligence ? As-tu des astuces à nous partager pour développer son esprit critique pour se soigner ?

À ta santé !


Envie d'aller plus loin ?
Télécharge ton ebook gratuit et reste informé/e des nouveautés 9 astuces pour dépasser la peur de la page blanche



Isabelle,
Expérimentatrice enthousiaste des arts visuels.
Mais pas que.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *