Le maquillage pour se camoufler, mauvaise idée !

Le maquillage

Nécessité pour certains. Plaisir pour d’autres.

Il peut donner ou enlever de la confiance en soi selon le rapport qu’on entretient avec lui et avec son image. Le maquillage est assurément lié à l’image que l’on renvoie aux autres et à l’image que l’on a de soi.

 

Des modèles inatteignables

Trompés par les artifices de la beauté créée et manipulée par les professionnels de l’industrie dite de la beauté, nombreux sont ceux qui visent à ressembler à leurs modèles parfaits.

Ces modèles sont inatteignables de toute façon. Mais tout est une question de croyances.

Alors les industriels vendent toutes sortes de produits ayant comme promesse de se rapprocher au plus près de ces modèles idéaux et parfaits.

On gomme, on lisse, on colore, on allonge, on enlève, on dissimule, on décolore, on chauffe, on ajoute, on camoufle, on refroidit, on retouche, on égalise, on parfume, on met en valeur… Et tout ça pour quoi ? Pour être le clone conforme de son modèle.

Dessin de portrait réalisé en gloss à lèvres
Portrait réalisé en gloss à lèvres, sur papier

 

Une insatisfaction permanente

Mais pourquoi dans le fond ?

Parce qu’on ne s’accepte pas tel qu’on est. Parce qu’on croit qu’on n’est pas assez bien comme on est. Parce qu’on a fini par croire que les intérêts économiques des marques qui nous vendent des produits sont nos intérêts à nous. Non.

Ces marques ont tout à gagner si nous perdons notre confiance en nous. Leur intérêt est que nous soyions sans cesse frustrés et que nous achetions toujours plus pour nous satisfaire temporairement. Leur intérêt est que nous nous trouvions moches, hasbeen, stupides et incapables. Leur intérêt est que nous ayons besoin de leur produit.

Mais qui a sérieusement besoin de maquillage tous les jours ? Je ne parle pas des professionnels de l’image ou du cinéma, mais des particuliers, femmes et hommes, qui utilisent du maquillage tous les matins pour se préparer à sortir commencer leur journée. Et qui enlèvent leurs couches de maquillage avant de dormir. À quoi cela rime-t-il ? Et pourquoi s’infligent-ils de tels mauvais traitements sur leurs corps ?

dessin de portrait en fard à paupière et rouge à lèvres
Portrait réalisé avec du fard à paupière et du rouge à lèvre, sur papier

 

Une implication nécessaire

C’est plus douloureux et plus long de s’accepter tel qu’on est, de s’aimer, que d’acheter une promesse de belle image immédiate. Alors nombreux sont ceux qui se laissent tenter par ces produits miracles pour combler les brèches de leur estime de soi bancale, pour se créer un masque réconfortant.

L’estime de soi bancale ne se consolide pas de l’extérieur. L’estime de soi se développe de l’intérieur. Et comme tout ce qui est important dans nos vies, cela demande de l’implication, du temps, des efforts, d’accepter de se tromper et d’avoir tout à apprendre. Cela demande de la patience, de la persévérance, du respect, de tolérer l’échec et l’impuissance.

On est bien loin d’une publicité pour le dernier rouge à lèvres à la mode qui promet succès complet, immédiat et sans effort. Et pourtant, quel succès dans nos vies arrive sans implication, persévérance et échec ?

Nous savons que les efforts font partie du chemin et pourtant… Nous sommes tellement bombardés de mensonges commerciaux et politiques que nous n’entendons plus notre bon sens.

Dessin de portrait réalisé en crayons à paupières et fond de teint, sur papier
Portrait réalisé en crayons à paupières et fond de teint, sur papier

 

Nous savons de quoi nous avons besoin

Ce bon sens qui nous dit de quoi nous avons b

esoin. Je suis convaincue que nous savons tous de quoi nous avons besoin. Et que nous finissons par nous conformer, plus ou moins, à ce que les autres attendent de nous.

Nous nous conformons parce que nous avons peur. Peur du rejet, de l’abandon, d’une incompréhension de notre entourage, de ne pas avoir assez de force pour lutter seul contre leurs injonctions.

Mais nous ne sommes pas seuls ! En réalité personne n’a une vie de publicité, de catalogue ou de vidéo clip.

Cessons d’avoir honte d’être nous-mêmes en nous comparant à des chimères.

Cessons de nous cacher derrière des artifices par peur de déplaire.

Cessons de voir nos singularités comme des boulets, ce sont nos plus précieux trésors.

dessin de silhouette réalisé en vernis à ongles
Dessin intuitif réalisé avec du vernis à ongles, sur papier

 


Envie d’aller plus loin ?
Envie d’expérimenter le loufoque en toi ?

Tu te sens enfermé-e dans ta routine ?
Tu as envie de plus de légèreté et de malice dans ta vie ?
Télécharge ton cahier d’exercices récréatifs à faire partout, pour développer ton côté loufoque !

Télécharge l’ebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *